La Grande Guerre au quotidien : (Dimanche) 31 Mars 1918

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  LouisDiRosa, il y a 3 mois et 2 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #2271 Répondre

    LouisDiRosa
    Admin bbPress

    La Grande Guerre au quotidien :

    (Dimanche) 31 Mars 1918

    Le 31 mars, les Allemands, épuisés par leur échec sanglant de la veille, n’ont prononcé aujourd’hui que de violentes attaques locales sur certains points du front. Au nord de Moreuil, l’ennemi n’a pu obtenir aucun succès, sauf dans la région de Hangard-en-Santerre il a réussi, après une lutte acharnée, à prendre pied dans le village.
    Entre Moreuil et Lassigny, nos troupes, d’après de nouveaux renseignements, ont reconquis, dans la soirée d’hier, Ayencourt et Le Monchel, fait une centaine de prisonniers et capturé quatorze mitrailleuses. Aujourd’hui, elles ont réalisé, au cours de vifs combats, une avance notable dans la région d’Orvillers.
    Sur le front de l’Oise, un détachement ennemi fort d’un bataillon d’assaut, après avoir franchi la rivière près de Chauny, a tenté d’établir une tête de pont sur la rive gauche. Contre- attaqué avec vigueur, ce détachement a été entièrement anéanti ou fait prisonnier. Le chiffre des Allemands valides restés entre nos mains dépasse la centaine.
    Nos pièces à longue portée ont pris sous leurs feux et détruit un train d’artillerie lourde ennemi dans la région de Laon.
    Au sud de la Somme, notre ligne de la vallée de la Luce a été rétablie hier après-midi, grâce à une contre-attaque vigoureusement exécutée.
    Deux fortes attaques déclenchées par l’ennemi au cours de la journée contre notre front de Marcelcave à la Somme ont été repoussées et chaque fois avec de lourdes pertes pour l’adversaire.
    Dans les assauts lancés hier immédiatement au nord de la Somme, l’infanterie allemande s’est avancée en quatre vagues et fut rejetée sur tous les points par nos postes de première ligne. Ses pertes sur cette partie du front de bataille sont évaluées à des milliers d’hommes.
    Hier, au début de l’après-midi, une action locale dans le voisinage de Serre a été couronnée de succès ; notre ligne, dans cette localité, a été, sur une courte distance, reportée en avant. Nous avons fait 230 prisonniers et capturé 40 mitrailleuses.
    Sur d’autres points du front de bataille, nous avons également avancé légèrement notre ligne et fait des prisonniers. L’artillerie allemande a été active hier soir dans le voisinage de Bucquoy.

Répondre à : La Grande Guerre au quotidien : (Dimanche) 31 Mars 1918
Vos informations:




3 + 2 =