2 thoughts on “LIVRET VIII – LES LIAISONS maritimes, aériennes et terrestres de l’Algérie par le Colonel DHÉ et M. Jean DENIZET

  1. « Le transsaharien » Depuis 1926 les pouvoirs publiques savaient que les huiles végétales pouvaient être utilisées comme carburant mais à ce jour en 2018 rien n’a été fait pour remplacer le pétrole.

  2. Les routes en Algérie. Le génie militaire qui a construit la presque totalité des routes, n’avait pas le souci de rentabilité d’où certains tracés qui auraient pu être moins sinueux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

64 − = 59